Daniele Bui

Aspects de la genèse et du développement des idées épistémologiques de Pierre Duhem

À propos de la présence apparemment conflictuelle entre ses positions phénoménalistes et réalistes

Informazioni
Prefazione di: Roberto Maiocchi

Collana: Centro Internazionale Insubrico
2020, 392 pp.
ISBN: 9788869762444
Opzioni di acquisto
 Edizione cartacea  € 28,00  € 26,60
Aggiungi al carrello Aggiungi al carrello Aggiungi al carrello
Sinossi

Pour Duhem les responsables du scepticisme qui menace la science ne sont pas ceux qui défendent, comme lui, une conception représentative de la science ou ceux qui estiment que le but de celle-ci est celui de sauver les phénomènes. Au contraire pour lui ce sont ceux qui prétendent que la science puisse et doive expliquer les lois et les phénomènes, ceux qui cherchent les causes et les raisons d’être des phénomènes, qui exposent la science aux doutes légitimes des sceptiques, car ils permettent de construire l’édifice scientifique sur le terrain instable de la métaphysique. Chez Duhem le phénoménalisme n’assume donc pas une connotation négative, mais positive : il représente une condition indispensable de possibilité de la science et de la physique en particulier. Si celle-ci limite son rayon d’action à la sphère des phénomènes, alors elle parviendra à se constituer comme un discours objectif et réaliste. En franchissant les limites de l’expérience pour aller à la recherche d’explications métaphysiques, la science entre dans le domaine incertain de la spéculation.